Ecolonews

21 janvier 2007

le bois, énergie écologique

Les Echos du 12 Décembre 2006

Chauffage : le bois, énergie du XXIe siècle

bois_energieUne énergie renouvelable, qui permet de lutter contre l'effet de serre tout en valorisant la forêt et en créant des emplois en France... Le bois-énergie ne manque pas d'atouts. Mais c'est surtout l'envolée des prix du fioul et du gaz qui lui offre aujourd'hui l'opportunité d'un véritable décollage, auprès des particuliers comme des collectivités.

ANNE BAUER

Se chauffer au bois ? Un retour à l'âge des cavernes ? Pas du tout, ce type de chauffage est au contraire tout ce qu'il y a de plus tendance. « La filière bois-énergie participe à la lutte contre l'effet de serre, à la réduction de notre dépendance vis-à-vis des énergies fossiles, à une meilleure valorisation de la forêt française et à la création d'emplois locaux, le tout avec des technologies de pointe », plaide Michèle Pappalardo, présidente de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Au XXIe siècle, la bûche deviendrait-elle la reine des énergies renouvelables ? En brûlant, elle dégage pourtant du dioxyde de carbone (CO2), mais, comme elle en a auparavant absorbé autant lors de la pousse de l'arbre, son impact environnemental sur le réchauffement climatique est quasiment nul. A condition, bien sûr, d'être issue de forêts gérées de façon durable, non d'opérations de déforestation. Et d'être utilisée intelligemment. Ainsi, les feux de l'âtre réchauffent le coeur mais assez peu les os, car le rendement énergétique (1) d'une cheminée classique n'excède pas 10 % ! Insuffisant pour parler de chauffage.

En revanche, avec les poêles et les inserts modernes, la performance dépasse 65 %, et même 90 % grâce aux nouvelles chaudières à bois. Dopées par un crédit d'impôt de 50 % dans le cadre de la politique pro-énergies renouvelables, les ventes d'appareils domestiques ont fait un bond. « Ce marché qui augmentait péniblement de 2 % à 5 % par an depuis

1996 a

progressé de 23 % en 2005, à 430.0000 appareils vendus, et 2006 devrait encore accentuer la tendance », estime Damien Maton, du Syndicat des énergies renouvelables. Une soudaine prise de conscience écologique ? « Non, ce n'est malheureusement que la conséquence de l'augmentation brutale des prix du fioul et du gaz. Les citoyens cherchent tout simplement à diminuer leur facture. »

Posté par huttopia à 19:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


réchauffement climatique pour la Chine

Par La Tribune

mer 27 déc, 11h21

La Chine prend la mesure du réchauffement climatique

arton209_160x226Devenue le deuxième émetteur mondial de carbone derrière les Etats-Unis, la Chine commence à s'inquiéter de l'impact du réchauffement climatique. Un problème qu'elle a jusqu'ici toujours considéré comme secondaire par rapport au développement économique.

C'est l'histoire de l'arroseur arrosé: la Chine, deuxième plus grand pollueur mondial, s'inquiète des conséquences du réchauffement climatique. Dans un rapport que les médias officiels de Pékin ont rapporté ce mercredi, les scientifiques chinois estiment que leur pays subira une hausse des températures comprise entre 1,3 et 2,1 degrés Celsius d'ici à 2020, par rapport aux températures moyennes de l'année 2000. D'ici à 2050, la hausse pourrait atteindre 3,3 degrés, puis jusqu'à 6 degrés en avant la fin du siècle.

Selon l'agence Chine nouvelle, les auteurs du rapport estiment que ce réchauffement devrait entraîner des pénuries d'eau, en dépit de précipitations plus abondantes, dues à une plus grande évaporation sous l'effet de

la chaleur. Les

cyclones et autres désastres naturels devraient également être plus nombreux. Comme si les tempêtes, les inondations et les épisodes de canicule et de sécheresse qui ont fait plus de 2.000 morts en Chine cette année n'étaient que le prélude à un dérèglement climatique encore plus grand dans le pays le plus peuplé de la planète.

Posté par huttopia à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

détachement d'une plaque de glaçe

vendredi 29 décembre 2006, 21h36

Avis de dérive d'une gigantesque plaque de glace dans l'Arctique

Pascalb_1168672502CALGARY, Alberta (Reuters) - Une énorme plaque de glace plus grande que l'île de Manhattan s'est détachée de la calotte glaciaire dans le Grand nord canadien et pourrait semer le chaos si elle dérive vers l'ouest en direction de zones de forages pétroliers off-shore et vers des voies maritimes, l'été prochain, a déclaré vendredi un chercheur.

Le réchauffement planétaire pourrait être à l'origine de la rupture de cette plaque d'inlandsis au niveau de l'île d'Ellesmere, qui s'est produite durant l'été 2005 mais n'a été décelée que récemment par des photos satellites, a expliqué Luke Copland, professeur de géographie à l'université d'Ottawa.

Il s'agit de la plus importante rupture de la calotte glaciaire en près de 30 ans. Ainsi, 66 km2 de glace se sont détachés et dérivent dans l'océan glacial arctique.

"L'Arctique est gelé pour l'hiver et la place est prise dans la banquise à une cinquantaine de kilomètres de la côte", dit Copland.

"Le risque, c'est que l'été prochain, alors que la banquise fondra, cette large île de glace ne fasse son chemin le long de

la côte. Il

se pourrait qu'elle aille vers l'ouest, en direction de la mer de Beaufort, et dans la mer de Beaufort, il y a beaucoup de sites de forage pétrolier et gazier, des plate-formes off-shore, et un va-et-vient de navires", a-t-il continué.

Posté par huttopia à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

timbres postes

3381Le timbre poste, voilà bien le dernier objet auquel on pense quand on parle des pollutions...Et pourtant, même à cette petite échelle, des économies significatives de matière première sont possibles !

lundi 15 janvier 2007, 9h28

La Poste lance des carnets de 12 timbres pour utiliser moins de papier

PARIS (AFP) - La Poste va commercialiser à partir de lundi dans un souci d'économie et de protection de l'environnement, des carnets de douze timbres, sur une surface de papier quasiment identique à celle utilisée pour les carnets actuels de dix timbres, a-t-elle annoncé dimanche dans un communiqué.

Pouvoir mettre douze timbres au lieu de dix sur une surface quasiment identique a permis de diminuer de 13% le papier utilisé, ce qui correspond à douze tonnes de papier par an, soit 192 arbres préservés", affirme La Poste.

Ces nouveaux cartes de timbres à 54 centimes d'euro, dont l'illustration reste inchangée, vont progressivement remplacer les carnets de dix timbres, le temps notamment de reconfigurer les distributeurs automatiques, a indiqué un porte-parole.

Pour ces carnets "plus respectueux de l'environnement", le papier utilisé pour les timbres proviennent de "forêts gérées durablement", le papier du dos du carnet sera en kraft non blanchi et la colle utilisée est une colle à l'eau sans solvant, souligne La Poste.

Près de 500.000 carnets de timbres autocollants sont vendus quotidiennement en France, indique La Poste.

Posté par huttopia à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2007

végétariens

vendredi 15 décembre 2006, 7h24

Les adultes végétariens auraient été des enfants intelligents

l_gumesLONDRES (Reuters) - Les enfants dont le quotient intellectuel est élevé sont davantage susceptibles de devenir végétariens en grandissant, selon le résultats d'une enquête publiée sur internet par le British Medical Journal.

Cette étude, réalisée sur plus de 8.000 hommes et femmes âgés de 30 ans dont le QI avait été mesuré quand ils avaient dix ans, montre que plus leur QI était élevé, plus grandes ont été leur chances de devenir ou de se dire végétarien à l'âge adulte.

Pour chaque hausse de 15 points de QI, la probabilité de devenir végétarien augmente de 38%, affirme l'étude. Après ajustement pour tenir compte de facteurs comme la catégorie sociale et l'éducation, le lien demeure.

Les conclusions de cette étude, affirme

le Dr Catherine

Gale, épidémiologiste à l'université de Southampton en Angleterre, vont dans le même sens que d'autres études montrant que les personnes qui sont plus intelligentes ont tendance à s'alimenter plus sainement et à faire davantage de sport.

Posté par huttopia à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2007

pays bas

Les "écolos" ne sont plus seuls à sonner l'alarme et à appeler une mobilisation générale...

Les Echos du 15 Dec 06

Les patrons néerlandais font cause commune sur l'environnement

DE NOTRE CORRESPONDANT À AMSTERDAM.

pays_basHasard de calendrier ou conséquence directe du plaidoyer sur le ton « sauvons la planète » prononcé par Bill Clinton la semaine dernière aux Pays-Bas ? Après Al Gore et le chanteur Bono, les patrons néerlandais sont montés à leur tour au créneau sur l'écologie. Quatre-vingts d'entre eux viennent, en effet, d'adresser une lettre en ce sens à la classe politique. « Nous sommes très préoccupés alors que la problématique environnementale a fait l'objet de peu d'attention dans le débat politique national ces dernières années », regrettent-ils en sortant de leur réserve convenue dans ce document qui témoigne d'un engagement politique hors du commun dans le royaume batave.

La fine fleur du monde des affaires néerlandais - ABN AMRO, Aegon, Akzo Nobel, DSM, Euronext, Fortis, ING, KLM, Numico, Nutreco, Unilever, Schiphol, Shell, Rabobank, TNT -, en s'adressant aux plus grands fonctionnaires de l'Etat chargés de former la prochaine coalition gouvernementale après les élections législatives de novembre, fait un constat très clair : « Les élections viennent d'avoir lieu, mais ni le débat politique ni les programmes des partis n'ont porté assez d'attention à la nature, la biodiversité ou le climat », s'indignent-ils. « Chaque année meurent davantage d'espèces végétales et animales. »

Faire des Pays-Bas un exemple

Pour eux, la menace est imminente : « Il faut éviter que notre bien-être ne soit ruiné par la perte de notre élément fondamental qu'est la nature. » « Il est déjà établi qu'il n'y aura plus de poissons dans la mer d'ici à quarante ans », s'inquiète notamment Antony Burgmans, président d'Unilever, le fabricant des surgelés de poissons Iglo.

Les dirigeants d'entreprise enjoignent les dirigeants politiques de faire des Pays-Bas un exemple au sein de l'Union européenne. « Les Pays-Bas doivent se doter d'une stratégie où l'innovation en matière de technologies durables, de développement des connaissances et où l'engagement de la société en faveur de la nature occupe une place centrale », lancent-ils, battant ainsi en brèche l'image d'Epinal d'un pays estampillé d'une image écolo pour être « roi de la «petite reine» ».

Posté par huttopia à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Inscription des ours polaires parmis les espèces menacées

mercredi 27 décembre 2006, 23h50

Les Etats-Unis proposent d'inscrire les ours polaires parmi les espèces en voie de disparition

polar_bearWASHINGTON (AP) - Inquiets pour les ours polaires menacés, entre autres, par le réchauffement de la planète, le gouvernement américain a proposé mercredi de placer les ours polaires sous la protection de la loi sur les espèces menacées.

La pollution et la chasse constituent également un danger pour l'espèce. Le Groenland et la Norvège abritent le plus grand nombre d'ours polaires, mais près de 5.000 vivent en Alaska.

Le ministre de l'Intérieur Dirk Kempthorne a proposé mercredi soir que les ours polaires soient classés parmi les espèces menacés. Cette catégorie est réservée aux espèces qui ont de grands risques de disparaître. "Nous sommes inquiets que l'habitat de l'ours polaire puisse littéralement fondre", a-t-il dit devant la presse.

La décision définitive ne devrait pas être prise avant un an. Si elle est prise, elle empêcherait le gouvernement américain d'autoriser toute activité pouvant mettre en danger les ours ou la banquise sur laquelle ils vivent. Une banquise moins importante réduit la quantité de nourriture dont dépend l'animal.

Les écologistes espèrent que les protections de l'Endangered Species Act pourront à terme donner une impulsion au gouvernement pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Le refus du président américain George W. Bush de ratifier le protocole de Kyoto sur le réchauffement a entraîné de vives tensions entre les Etats-Unis et d'autres pays.

Or, le nombre d'ours polaires diminue dans l'Arctique, où leur population est passée de 25.000 à 20.000, selon l'Union mondiale de la conservation de

la nature. L'organisation

classe l'espèce parmi les 16.000 qui sont menacées dans le monde et estime que leur nombre reculera de 30% d'ici les 45 prochaines années. Quant à la banquise, elle diminuera de 50 à 100% d'ici 50 à 100 ans, selon elle.

"C'est une victoire pour l'ours polaire, et toute la faune menacée par le réchauffement climatique", a réagi mercredi Kassie Siegel, avocate du Centre pour la diversité biologique. "Il est encore temps de sauver les ours polaires, mais nous devons immédiatement réduire les émissions de gaze à effet de serre". AP

Posté par huttopia à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Prince Charles plus vert que jamais

COMMENTAIRE  (résumé) -> Un milant de longue date...

vendredi 8 décembre 2006, 14h07 

C'est sans doute un peu risible, mais on aimerait voir une conscience et une attitude semblables chez beaucoup d'autres célébrités... 

Le prince Charles plus vert que jamais 

top_prince_charlesLONDRES (Reuters) - Le prince Charles d'Angleterre, désireux de prendre toute sa part à la lutte contre le réchauffement climatique, a décidé de réduire ses voyages en avions et hélicoptères privés et d'emprunter plutôt les vols réguliers.

Avocat de la culture biologique, champion de la défense de l'environnement, le "prince vert", qui avait suscité bien des moqueries lorsqu'il avait avoué parler à ses plantes pour les aider à pousser, a aussi pris la décision de faire rouler au biodiesel son parc automobile de Jaguar.

"Nous consommons les ressources de notre planète à une telle vitesse que nous vivons en fait à crédit... et pour pas longtemps", a averti récemment l'héritier de la couronne.

Le personnel de Clarence House, résidence officielle du prince de Galles à Londres, a reçu deux vélos pour ses déplacements. Initiative écologique et de bon sens quand on connaît les embouteillages de la capitale britannique.

"Nous allons essayer de réduire les émissions de gaz carbonique, dans les voyages comme dans le fonctionnement quotidien de la maison du prince", a dit vendredi à Reuters un porte-parole de Clarence House.

"Chaque fois que cela sera possible, nous éteindrons les lumières et les ordinateurs. Le prince Charles, tout comme le personnel, est décidé à préserver l'environnement, à faire tout ce qu'il peut pour s'attaquer à ce très grave problème", a-t-il ajouté.

Charles, qui vient de publier un livre de recettes de cuisine, et son épouse Camilla pourraient également renoncer à certaines vacances exotiques dans des contrées lointaines.

Posté par huttopia à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2007

Irak : les marais de Mésopotamie presque à moitié restaurés

COMMENTAIRE  (résumé) -> La guerre est une chose terrible qui a forcément un impact terrible sur l'environnement. Qu'une bonne nouvelle en la matière venant d'Irak mérite d'être soulignée.

jeudi 7 décembre 2006, 11h32

maraisTOKYO (AFP) - Les marais de Mésopotamie dans le sud de l'Irak, qui avaient été asséchés sous le régime de l'ancien président Saddam Hussein, sont déjà presque à moitié restaurés, a indiqué jeudi à Tokyo un porte-parole de l'ONU chargé d'un projet international à cette fin.

De nouvelles photographies satellite du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) ont permis de constater ce rétablissement des marais, considérés par certains comme l'emplacement du jardin biblique de l'Eden.

"L'amélioration de l'environnement et de l'habitat des personnes vivant là ne peut être qu'un développement positif pour aider à promouvoir la paix et la sécurité au moins dans cette partie de l'Irak", a déclaré à l'AFP Robert Bisset, chargé de communication au PNUE.

En 2004, le PNUE avait lancé ce projet de plusieurs millions de dollars, financé par le gouvernement japonais, pour restaurer l’environnement et permettre l’accès à l’eau potable des habitants de la région.

Environ 100.000 personnes sont revenues habiter la zone, et le projet a permis de fournir de l'eau potable à quelque 22.000 personnes, a précisé le PNUE.

Ces marais, alimentés par le Tigre et l'Euphrate, qui s'étendaient sur une superficie de 20.000 km2 dans les années 1970, avaient jadis une grande importance économique, politique et pour l'écosystème de toute la région.

Ils furent ensuite gravement endommagés par la construction de nouveaux barrages ,ainsi que par des opérations de drainage massif décidés par Saddam Hussein, pour combattre des milliers de chiites irakiens qui y avaient trouvé refuge après l'échec de leur soulèvement au début des années 1990.

En 2001, le PNUE avait alerté le monde par la diffusion d’images satellite révélant que 90% de ces zones humides, habitat d’espèces aussi rares et uniques que l’ibis sacré et le cormoran africain, ainsi qu’un lieu de reproduction pour les poissons du Golfe, avaient été détruits.

Le PNUE espère parvenir à une restauration complète des marais lors de la seconde phase du projet, qui vise à encourager la réinstallation d'Irakiens dans la zone.

Posté par huttopia à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bonne année 2007

Pour inogurer ce blog sur l'écologie je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2007 !!!

200450299_001

Posté par huttopia à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]